Collage des boyaux

Collage des boyaux

Le retour en force du boyau avec les roues carbone

On a cru ces dernières années à la disparition du boyau au profit du pneu, mais c’était sans compter sur l’engouement pour les jantes en carbone et du plaisir de rouler sur des roues à boyaux

La technique de montage d'un boyau n’a pas changé depuis des décennies.

Petit rappel. Cette opération est réservée à des mécaniciens expérimentés et équipés.

Ce type de manipulation ne se prend pas à la légère, imaginez les risques que l’on peut courir avec un boyau mal collé.

Rouler en boyaux représente aussi un certain coût, car les bons boyaux sont un peu plus chers.

Le temps et la difficulté de montage sont aussi des éléments à ne pas négliger.

L’utilisation de boyaux demande enfin une logistique, car il faut avoir dans son atelier quelques boyaux d’avance pour faire face à toute éventualité.

Gardez en tête qu’il est impossible de se dispenser des 12 heures de séchage précédant la première utilisation.

Pensez-y, lorsque vous préparerez votre matériel avant une épreuve car certains modèles de boyaux réclament un long temps de séchage.

On laisse vieillir les boyaux comme du bon vin !

D’autres en matières synthétiques, peuvent être montés dès leur achat. Sur la route, à l’entraînement, il faut se munir d’un boyau ayant déjà servi.

S’il reste de la colle sur le cache tresse du boyau, il n’est pas nécessaire d’en rajouter. Mais après, en cas de remplacement, il faut systématiquement remettre de la colle sur la jante et le boyau si il est neuf.

Si toutes ces recommandations vous effraient, sachez que rouler sur des boyaux reste un grand plaisir.

Astuce : détendre le boyau Avant de monter le boyau, vous pouvez le préparer en l’étirant. Plaquez le au sol avec le pied et tirez dessus. Recommencez en faisant un tour complet.

Il est vivement conseillé de faire cette opération avec des boyaux légers de moins de 250 grammes ou avec ceux fabriqués à partir de coton ou de soie.

Etapes pour coller un boyau

1 - Ponçage Avant tout, il faut préparer la jante, si elle est neuve.
Si un boyau a déjà été collé, allez directement à l’étape 3.
Avec du papier de verre fin, grattez la surface de collage de la jante pour enlever de la résine époxy.
La jante carbone doit ainsi devenir mate. Cette opération est aussi à effectuer sur les jantes en aluminium.

2 - Fond de jante Avec un pinceau fin, étalez une fine couche de colle à boyau sur toute la jante, de façon uniforme.
Evitez les « pâtés » !
Puis, laisse reposer 24 heures. Appliquez ensuite la seconde couche de la même façon et laissez reposer un jour de plus.
Pendant ce temps, vous aurez pris le soin de placer vos boyaux sur d’autres jantes, non encollées afin qu’ils puissent prendre forme.
Gonflez les légèrement à 3 ou 4 bars et laissez ainsi 24 heures durant.
Sachez que certains modèles réclament plus de temps de séchage et de mise en forme.

3 - Encollage du boyau Retirez vos boyaux montés à blanc et gonflez-les de façon à ce qu’ils « tournent ».
A environ 2 ou 3 bars, vous verrez le cache tresse apparaître. Badigeonnez alors ce dernier d’une couche de colle.
A côté, passez une troisième couche de colle sur la jante. Pendez le tout à un crochet et laissez un temps de pause entre 30 minutes et une heure.

4 - Montage et alignement Posez votre ongle sur les surfaces encollées et de la jante.
Si cela ne colle pas, c’est le moment de monter le boyau sur la jante. Sachez qu’à partir de ce moment, vous avez environ cinq minutes pour monter le boyau et l’aligner, avant que la colle ne prenne vraiment.
Dégonflez le boyau et commencez à le monter par la valve, petit à petit sur la jante, en tirant perpendiculairement à la valve.

Ne vous inquiétez pas si le montage est particulièrement dur. On a souvent l’impression de monter un boyau de 650 sur une jante de 700.

Gonflez le boyau de sorte qu’il soit en forme et un peu ferme, à 2 bars environ. Vous pouvez le décoller à certains endroits, verticalement, afin qu’il se repositionne naturellement.

Cela évitera que le boyau ait du voile et du saut.

Pour finir, laissez reposer le tout pendant 12 heures en laissant gonflé à sa pression maximum d’utilisation. Cela permettra de chasser le surplus de colle.

5 - Nettoyage Enlevez les résidus de colle sur la jante et les flancs des pneus avec un chiffon imbibé de White Spirit (uniquement !).

Ensuite, pour éviter de garder un film gras, nettoyez complètement à l’eau savonneuse.

$category