Vélo de course

Faire du cyclisme sur route demande l’achat d’un bon vélo.

Si vous avez décidé de faire plus de 30 kilomètres lors de vos sorties, l’achat d’un bon vélo de route est indispensable, mais avant de finaliser votre choix, vous devez tout d’abord vous poser la question de votre pratique en tant que cycliste.

Si vous êtes débutant et que vous ne prévoyez que quelques sorties irrégulières au gré des conditions météo ou de vos envies, choisissez dans ce cas, un vélo dit vélo route loisir qui sera suffisant pour faire votre sport.

Si vous vous astreignez à un programme régulier de sorties en solo ou en équipe, optez pour un modèle de vélo typé cyclosportif. Si en revanche, vous souhaitez vous étalonner en course ou que vous avalez les kilomètres lors de sortie au long cours, une monture de compétition en carbone est à privilégier.

Le choix d’un modèle de vélo route dépends principalement de la pratique que vous en ferez à plus ou moins long terme.

En effet l’investissement dans un vélo avec un cadre carbone haut de gamme ultra léger et rigide ne vous servira à rien si vous faites 200 kilomètres par mois hormis avoir du plaisir à rouler dessus, la passion du beau vélo parfois n’a pas de prix.

Les modèles de vélos de course sur lesquels il est difficile de porter des critiques sont rares et très chers, votre choix se résume souvent à une question de budget et de niveau de pratique, c'est cela qui fera la différence au moment de faire votre paiement.

Faites toujours l'essai d'un vélo de course avant de l'acheter.

Pas de révolution sur les modèles de vélos de course, on remarquera quelques optimisations faites sur l'intégration du câblage des transmissions de type électroniques et sur l'aérodynamique des cadres, mais sinon rien d'extraordinaire.

Le choix d'un vélo de course ne sera donc pas plus compliqué hormis peux-être pour les roues, car avec le nouveau standard de cassette à 11 pignons pas mal de cyclistes seront obligés de changer certains composants s’ils décident de changer de transmission.

Pour l'achat d'un nouveau vélo, d'une manière comme d'une autre faites vous conseiller dès le départ par un professionnel et surtout demander à essayer le vélo (pas en basket, mais en tenue avec vos chaussures) à chaque fois que c'est possible.

Certaines grandes marques mettent à disposition des modèles lors de journées d'essai ouvertes au public afin de vous faire essayer leurs vélos route avec des cadres en acier, aluminium, titane, carbone.

Par généralité, on désigne dans la famille des vélos de route les modèles destinés à une utilisation sur asphalte pour un trajet dépassant les 10 kilomètres.

Dans le détail, les vélos de route sont classés en trois grandes catégories, en fonction du niveau de pratique. 

Trouver un vélo route confortable.

Ainsi pour un vélo de route dit de loisir, destiné à des randonnées au gré du temps et de votre humeur, le confort sera le maître mot.

Un cadre plus court permet une position plus relevée, pas très éloignée de celle d'un vélo de ville. Des cintres plats rassurent l'utilisateur pour une plus grande facilité de pilotage.

Cette catégorie, avec des cadres en acier ou en aluminium, est également la plus accessible en termes de prix (de 400 à 1000 euros suivant les modèles).

Les vélos de route cyclosportifs se caractérisent eux par une position assez relevée pour plus de confort.

Si le confort est toujours présent, car il s'adresse à des utilisateurs souhaitant dévorer les kilomètres sans considération de vitesse ou de compétition, l'accent est mis sur la légèreté, inférieur à 9 kilos avec des cadres en aluminium.

Le nombre de vitesses est également plus conséquent afin de pouvoir franchir tous les écueils géographiques du parcours.

Question prix, ne comptez pas moins de 1000 euros dans cette gamme pour un vélo disposant de bonnes qualités techniques.

Fruit de longues heures de recherches, les vélos de route destinés à la compétition sont des machines exigeantes pour le physique, et s'adressent à des utilisateurs expérimentés pour lesquels la performance est importante.

Le poids de la machine est ainsi réduit à sa plus grande expression (de 6 à 8 kilos).

Le confort est une donnée subalterne, car ici seule la nervosité synonyme de rendement prime. Avec une position pratiquement couchée sur le vélo, le cycliste peut ainsi développer toute sa puissance.

Cadres et fourches sont le plus souvent en carbone, voire en titane. Ces bêtes de course ont bien entendu un prix, qui dépasse allégrement les 2000 euros.

N'oublions pas pour les puristes de mentionner les vélos de route destinés à des usages très spécifiques que sont les triathlons et les contre-la-montre.

Parangons de technologie, ces modèles sont uniquement tournés vers la recherche optimisée de la légèreté et de l'aérodynamisme. Tout est pensé en ce sens, du cadre aux roues.

Ne s'adressant pas à tous les utilisateurs, ils ne s'adressent également pas à toutes les bourses, car il faut compter au bas mot 3000 euros pour ces machines à défier le temps.

Comme son nom l'indique, l'utilisation d'un vélo de course sous-entend des aspects de compétition, que ce soit pour repousser ses propres limites ou s'étalonner face à des concurrents animés de la même passion.

Oui, l'achat d'un vélo de course est un investissement, pas uniquement l'occasion de se faire un petit plaisir à 2000 euros et plus...

Outre une position très allongée sur le vélo et une selle qui peut se révéler peu confortable, un vélo de course demande de soutenir un rythme intense afin de pouvoir restituer sur la route ses spécificités. Bref, soyez affûtés !

La légèreté est également essentielle.

Chaque composant de votre vélo de course doit être pensé comme un gain qui se transformera en quelques secondes au moment d'attaquer un col ou de lancer un sprint.

Les vélos en aluminium peuvent être un premier pas, mais si vous souhaitez vraiment vous étalonner en compétition, misez au minimum sur le carbone voire le titane.

A plus de 9 kilos tout monté, votre vélo sera plus un handicap qu'autre chose.

Evidemment, le coût du vélo ira croissant mais la performance a un prix !

Exigence physique et de poids donc, mais également technologique. La fiabilité des composants et leur qualités intrinsèques sont primordiales pour pédaler tête baissée en toute confiance.

Attachez une grande importance aux matières du cadre, des roues ou encore de la fourche.

Choisissez les pneumatiques les plus adaptés à vos sensations.

Autre exigence, celle de nombreux réglages qui doivent absolument être réalisés pour adapter votre morphologie à la position sur le vélo: hauteur et recul de selle, hauteur du cintre par rapport à cette dernière, longueur des manivelles, réglages des cales etc.

Tout doit être au millimètre prêt pour un rendement optimal.

N'hésitez pas à vous faire aider d'un spécialiste si besoin en vous munissant de vos mensurations. De même, vous devez maîtriser pleinement votre dérailleur et connaître l'utilisation des braquets adaptés aux différences de parcours.

Pour pratiquer la compétition, vous devez en effet pouvoir compter sur votre corps, ce qui demande de l'entraînement et de la diététique. 

 

$category

VELO CARBONE n'est pas un site Internet e-commerce, mon objectif en tant que passionné de cyclisme sur route est de vous aider à trouver le vélo de course idéal au meilleur prix dans un magasin de vélo traditionnel.

par page
Résultats 1 - 12 sur 330.
Résultats 1 - 12 sur 330.